Des billets de Yuan, monnaie Chinoise
Des billets de Yuan, monnaie Chinoise

Certains importateurs affirment débourser beaucoup plus pour acheter leurs marchandises.

Depuis plusieurs mois, certains commerçants camerounais ont du mal à acheter leurs marchandises en Chine. Avec la spéculation de la monnaie chinoise ; le Yuan, les importateurs rencontrent de plus en en plus de problème dans leur transaction. Leur pouvoir d’achat a diminué. « Je n’achète plus la même quantité de marchandises au même prix qu’avant. Je dépense beaucoup plus pour me procurer un article », s’inquiète Alain Victor Bouwé, importateur de chaussures et de sacs à mains en provenance de Chine. Ce dernier n’est d’ailleurs pas le seul à rencontrer cette difficulté depuis la hausse constante de la valeur chinoise, le Yuan. David Tapi, fait lui aussi cette ligne. A l’en croire, il dépensait environ près de 20 millions de FCFA pour ses achats. Maintenant ce n’est le plus le cas, il a ajouté à cette somme 5 millions de FCFA. Un montant qu’il juge un peu lourd vu la quantité de marchandises qu’il rapporte actuellement.

A cause de cette augmentation, certains commerçants affirment avoir perdu d’énormes sommes d’argent. C’est le cas de Mireille Gapi, gérante d’une boutique de luxe au quartier Akwa-Douala. « J’ai perdu plus de 20 millions de FCFA dans mes transactions », affirme-t-elle. De ce fait, certains commerçants ont décidé d’interrompre momentanément leur commerce vers la Chine. C’est le cas de Martial T. « j’ai dépensé beaucoup d’argent lors de mes derniers voyages. Pour l’instant, je cesse de faire cette ligne », affirme-t-il l’air embarrassé.

Pour compenser cette perte, la pluparts des vendeurs ont par ailleurs décidé de surenchérir la valeur de leurs produits. Une hausse qui certes ne pouvait rester sans conséquence. Les acheteurs et les revendeurs ont eux aussi fait le constat. Certains articles sont écoulés un peu plus cher aujourd’hui. Le constat est visible sur les chaussures, les sacs à main, les vêtements etc. « j’ai acheté la semaine dernière cinq paires de ballerines au marché Chinois à raison de 3000FCFA la paire. Ce qui m’a beaucoup surprise. Car j’ai l’habitude d’acheter une ballerine entre 2000 et 2500FCFA », affirme Lorraine Mayag, Etudiante.

A présent, un Yuan est équivaut à 94,0977FCFA. Pour les économistes, cette hausse était prévisible. « La Chine s’est préparée, et même s’il y a des conséquences sur l’économie nationale, les gens vont s’adapter avec le temps », affirme Alban Clovis Fogang, économiste. Le Yuan prend de plus en plus de l’ampleur dans le monde. D’ailleurs, certains pays africains utilisent même déjà cette monnaie dans leur transaction. Il s’agit notamment du Ghana, Nigeria, Maurice, Zimbabwe et Prétoria. Sans aucun doute, le partenariat commercial Chine-Afrique se ficelle de plus en plus. Et pour les Experts, c’est l’une des raisons de l’augmentation de la valeur Chinoise.

Ghide

Albang Clovis Fogang, Dg de la microfinance Finec

Albang Clovis Fogang, Dg de la microfinance Finec

Alban Clovis Fogang

« La Chine augmente sa valeur monétaire au bon moment »

Le directeur de la microfinance la Financière  d’épargne et de crédit (Finec), analyse la hausse de la valeur Chinoise, Yuan sur l’économie camerounaise.

Il y a quelques temps la puissance américaine voulait que la chine réévalue sa monnaie le Yuan, et elle a refusé. Pourquoi aujourd’hui, on constate une hausse de la monnaie chinoise, comme comprendre donc cela ?

 Pour l’instant, on observe une spéculation autour du Yuan, elle va du fait qu’elle est gérée uniquement par le gouvernement chinois.  Et ce gouvernement est entrain d’envisager une gestion offshore. Cela veut dire qu’il y a un coût du Yuan pour les transactions internes et un coût pour les transactions externes (exportations).  Or la Chine est entrain de vouloir plus se concentrer sur son marché intérieur. Mais elle ne peut non plus négliger les entreprises qui vendent à l’extérieur. Donc elle est un peu contrainte aujourd’hui de choisir une gestion bipolaire de sa monnaie, pour pouvoir plus la vulgariser et accéder aux différentes revendications qui sont faites depuis par rapport à la hausse du Yuan. Aujourd’hui, le Yuan est situé à 6,1 dollars ( 3050 FCFA). Sur ce, les produits chinois vont un peu plus se renchérir. Ce qu’il faut noter c’est que, la Chine est entrain d’augmenter sa valeur monétaire au moment où il faut le faire.  Puisque, c’est une reforme qui lui est demandée depuis près de 10 ans. A l’époque, elle avait préféré sous-évalué sa monnaie pour favoriser ses exportations. Et ce pour que les entreprises chinoises puissent vendre moins chères à l’étranger et ramener les devises.  La chine a pris du temps pour monter une stratégie monétaire internationale. Il y a actuellement trois banques suisses qui font les transactions monétaires en Yuan et il y a également deux places boursières à Londres où on fait les spéculations monétaires en Yuan. De plus, avec la crise de la dette en Europe, la Chine est intervenue auprès de tous les Etats qui ont été touchés par cette crise notamment la Grèce, l’Italie, la Ferlande… la Chine a fait des placements de sa monnaie auprès de tous ces Etats. En outre, la Chine a créé le fonds d’investissement le plus élevé, 400 milliards de dollars (200000 milliards de FCFA). Cela revient à dire que ce pays a développé une machine monétaire afin de poser sa monnaie. Et aujourd’hui puisqu’elle est certaine d’avoir atteint une bonne partie de ces objectifs c'est-à-dire être présente sur le marché international. Aujourd’hui, la plupart de ces transactions se fait en Yuan. Ainsi,  elle réduit le dollar  progressivement dans ces transactions. Elle demande qu’on achète ses produits en Yuan. Ce qui fait donc que les acheteurs sont contraints de demander ses devises. Ainsi, elle a réussi à intégrer sa monnaie sur le marché mondial, et elle est acceptée. Sur ce, la Chine peut se permettre aujourd’hui certaine politique.

Le fait que la Chine soit devenue première puissance économique a peut être aussi contribué à cette hausse…

On ne saurait être puissance économique sans développer d’abord  la puissance monétaire. Et, c’est depuis plusieurs années que la Chine est entrain de développer une puissance monétaire à l’international pour que sa monnaie s’impose dans les transactions financières internationales. Et, pour construire une économie qui a largement contribué  à la place qu’elle occupe aujourd’hui. Elle compte  créer un fonds d’investissement chinois, lorsqu’elle investit en sa monnaie, ça augmente le volume des transactions. Ce qui peut encore contribuer à booster cela.  La Chine est entrain de vouloir hisser sa monnaie au haut rang. Elle veut faire d’elle  la première monnaie internationale en voulant mettre en place la banque asiatique d’investissements et d’infrastructures, qui est en pleine création. Dont, nombres de pays occidentaux ont demandé à être membre.

Au regard de la réévaluation de la monnaie chinoise le Yuan, quelles peuvent être les conséquences sur l’économie camerounaise  étant donné que notre marché est dominé par les produits qui viennent de l’Asie particulièrement de la Chine ?

La hausse des articles sur le plan national commence à être visible certes. Les importateurs en ont  fait le constat. Mais les produits chinois restent toujours bon marché. Et surtout qu’aujourd’hui, nombres de pays notamment africains font de plus en plus confiance à ce pays.  Les conséquences ne peuvent pas seulement être négatives.  Car en faisant aussi confiance à cette monnaie qui s’impose, elle peut être profitable pour nous à long terme. Avec le lancement de la banque asiatique  le processus de développement va aller croissant.  De plus en plus le Yuan acquiert de la confiance. Car contrairement au dollar, c’est la seule monnaie  qui est assise sur le principe de base de la monnaie qui est l’or.  La Chine possède une grande réserve d’or. La chine a une monnaie  réelle.

Propos recueillis par Ghide

Retour à l'accueil