Les denrées du projet PACA
Les denrées du projet PACA

C’est le nombre de projets déjà mis en exécution depuis le lancement du PACA, il y a 6 ans.

Parmi les 829 sous-projets en cours d’exécution du Projet d’amélioration de la compétitivité agricole(PACA), 500 d’entre eux sont déjà en application. Ces sous-projets sont repartis par filière agricole et élevage dont 219 pour le maïs, 89 pour le bananier plantain, 61 pour le riz, 255 pour la volaille et 204 projets pour l’élevage de la viande porcine. Depuis son lancement le 29 janvier 2010, le projet PACA, financé en majeur partie par la Banque mondiale(BM) a permis la matérialisation de plus de 500 unités de productions porcine et avicole. A ce jour, plus de 10 000tonnes(t) de viande de poulets, 5000t de viande de porcs et 150 millions d’œufs de consommation ont été livrés sur le marché local, nous fait-on savoir à la délégation régionale du PACA à Douala.

De même que, 1334,4t de semences de maïs, 282 408 plants de bananier-plantain 46 100 plants de palmier à huile et 105,65t de semences de riz ont aussi été mis sur le marché. Dans le secteur agricole, au total 475 organisations de producteurs(OP) ont bénéficié des financements pour la mise en œuvre de leurs sous-projets. Dont 62 sous-projets pour le riz, 122 pour la banane-plantain et 291 pour le maïs. En outre, le montant d’engagement de ces microprojets est chiffré à hauteur de plus de 6,47 milliards de FCFA. Cependant seulement plus de 3,6 milliards ont été débloqués ces quatre dernières années, apprend-on. Ces unités de production ont été reparties sur l’ensemble des sept régions d’intervention du projet, notamment Littoral, Centre, Ouest, Sud, Nord-Ouest, Extrême Nord et Est.

Le projet PACA étalé sur 6 ans (2010-2015), est déjà sur le point de s’achever. Cependant, l’on nous fait savoir à la délégation régionale du PACA que des études sont entrain d’être menées sur le terrain pour relancer la deuxième phase de ce projet. Et en attendant, les autorités administratives camerounaises doivent être en pourparlers avec la BM. « Actuellement je ne peux en dire plus sur la prochaine date du lancement de cette deuxième phase, qui va inclure d’autres filières », indique Benjamin Moutome Ngoma, spécialiste en gestion des exploitations au PACA.

En rappel, le projet PACA a pour objectif d’améliorer de manière durable la compétitivité des organisations de producteurs éligibles qui travaillent sur les filières ciblées, ainsi que les revenus des exploitants agricoles membres de ces organisations. Ce projet est financé à hauteur de 82 millions de dollars (41milliards de FCFA), dont 60 millions sur fonds IDA et 22 millions sur fonds internes, pour une période d’exécution de 6 ans.

GHIDE

Retour à l'accueil