Credit photo.Meme sans décodeur les téléviseurs à tube cathodique fonctionnent
Credit photo.Meme sans décodeur les téléviseurs à tube cathodique fonctionnent

C’est plutôt à la fin du mois de juillet 2015 que le Cameroun compte s’arrimer au numérique.

Contrairement à ce qui a été annoncé, la migration de l’analogie vers le numérique n’a pas pris effet jeudi 17 juin 2015. Les téléviseurs à tube cathodique continuent d’émettre dans plusieurs foyers sans décodeur. La preuve que le Cameroun a manqué au rendez-vous. Ainsi il n’a pas pu s’arrimer à cette nouvelle technologie introduite par l’Union internationale des télécommunications(IUT) à la date prévue. Même si à quelques jours de cette révolution télévisuelle, certains Camerounais n’y croyaient pas. « Rien n’a jamais véritablement fonctionné comme prévu au Cameroun, on accuse toujours un retard », affirme Stéphane T., pas surpris que cette migration n’ait pas eu lieu. Raison pour laquelle, ce dernier n’a pas jugé bon de changer son téléviseur.

Tout de même à quelques jours de cette date butoir, « un brin d’effervescence » se faisait déjà sentir dans certaines surfaces de ventes des téléviseurs à écrans plasma. « Ces derniers jours, la demande a accru. Nous avons reçu plusieurs clients. Même si d’autres se renseignaient juste sur les prix, 7/10 clients achetaient véritablement », relève un employé des boutiques SKT à Akwa. Les Camerounais qui ont changé leur téléviseur à tube cathodique pour des téléviseurs à écran plasma numérique ne regrettent tout de même pas leur geste. « J’ai acheté mon nouveau téléviseur, il y a deux mois. De plus, avec la communication autour du numérique, je voulais être prêt pour ce jour. Je ne regrette pas de l’avoir acheté, même si ce n’est pas pour aujourd’hui », fait savoir Rodrigue Niamey, résident à Yaoundé.

Avant ce jour, bon nombres de pays africains, au rang desquels, le Cameroun n’ont pas manqué de préciser qu’ils ne seront pas prêt à migrer vers le numérique le 17 juin 2015. Le ministre de la Communication du Cameroun, Issa Tchiroma Bakary l’a d’ailleurs fait savoir. Lors de la tenue au mois de janvier 2015 à Yaoundé, des travaux de la 7ème assemblée générale de l’Union africaine de radiodiffusion(UAR), le Cameroun avait sollicité le report de l’échéance du 17 juin 2015, fixée par l’UIT, pour leur arrimage au numérique. Il va s’en dire que, d’ici la fin du mois de Juillet, le Cameroun compte tout de même rejoindre la Tanzanie, l’île Maurice et le Rwanda. Lesquels ont déjà totalement opéré la transition numérique, respectant ainsi l’engagement que l’Afrique avait pris en 2006 à l’Union internationale des télécommunications. Attendons de voir!

Ghide

Retour à l'accueil