Les activités de Tradex vont bon train
Les activités de Tradex vont bon train

Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, le chiffre d’affaires de cette entreprise est passé de 243 milliards de FCFA en 2014 à 281 milliards de FCFA en 2015.

Le chiffre d’affaires de la société spécialisée dans la distribution des produits pétroliers, Tradex a accru en 2015. Selon le classement du magazine Jeune Afrique (JA) rendu public au début du moi de mai 2016, il est passé de 243 milliards de FCFA en 2014 à 281 milliards de FCFA en 2015. Soit, une hausse de 38 milliards de FCFA. Une performance qui est d’autant plus à saluer, car, elle intervient à un moment où le baril du pétrole sur le marché mondial est au plus bas, soit 48,51 dollars (24255FCFA). Pour les responsables de cette structure, qui depuis l’année dernière ne cessent d’entreprendre de nouvelles actions, pour grignoter quelques parts de marché et accroître son chiffre d’affaires, les données sont reluisantes. Perrial Jean Nyodog, Directeur général de Tradex avait d’ailleurs congratulé ses collaborateurs il y a quelques mois lors de la cérémonie marquant la présentation des vœux et du code éthique de l’entreprise. «Avec un marché concurrentiel élevé et un environnement instable, vos actions nous ont permis de consolider nos activités commerciales en 2015 », avait-il relevé.

Au niveau du classement, l’entreprise a conservé son rang de 7ème entreprise la plus performante du pays. Comme l’indique cette récente enquête, le marketeur vient ainsi s’aligner derrière les entreprises comme la Société nationale des hydrocarbures (SNH), la Société nationale de raffinage (Sonara), La Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), Total Cameroun, MTN Cameroun et ENEO. Sur le plan régional, le marketeur est hissé au 11ème rang parmi les entreprises, les plus performantes en Afrique centrale. Elle gagne à se niveau deux places, contrairement au dernier classement où elle occupait le 13ème rang. Sur le plan continental, l’hebdomadaire Jeune Afrique positionne Tradex au 290ème rang sur 500 entreprises. Elle gagne ainsi, 17places par rapport au classement de l’année dernière, où la société occupait le 307ème rang.

Jeune Afrique dans son hors série n°43, disponible en kiosque, révèle également que, dans le segment des Hydrocarbures en Afrique, Tradex occupe la 41ème place. En l’espace de 16 ans d’existence, Tradex a beaucoup évolué dans le domaine des hydrocarbures et les chiffres parlent d’eux- mêmes. Depuis 2013, l’entreprise a engrangé 8% de part de marché. De plus, elle a gagné des marchés de fourniture des carburants et lubrifiants pour la plupart des projets structurants dans le pays. Notamment le port en eau profonde de Kribi, les barrages de Memve’ele, Mekim, Lom-Pangar, l’autoroute Yaoundé-Nsimalen, le deuxième Pont sur le Wouri, etc.

Ghide

Retour à l'accueil